« Tout le monde devrait être content. Je veux laisser une image apaisée », avoue Line Renaud à la fin de sa vie

Bientôt à l’affiche d’un téléfilm sur la fin de vie, l’actrice en a profité pour rappeler son engagement en faveur de l’euthanasie.

« Tout le monde devrait être content. Je veux laisser une image apaisante. Mes amis veulent que je parte sans souffrir », se souvient Line Renaud dans une interview à Paris Match.

« Tout le monde devrait être content. Je veux laisser une image apaisée », avoue Line Renaud à la fin de sa vie

L’actrice de 94 ans et acolyte de Dany Boon au cinéma s’est toujours battue pour légaliser dignement l’aide à mourir. Avant de la retrouver dans un téléfilm qui sera diffusé en mai prochain sur ce thème, Line Renaud avait signé, en août 2022, une tribune dans Le Journal du Dimanche réclamant la légalisation de l’euthanasie.

Lors de sa rencontre avec le président Emmanuel Macron un mois plus tard, la comédienne avait « convaincu » le chef de l’Etat : « le président m’a fait comprendre que ça se ferait », expliquait-elle au micro de RTL.

« Tout le monde devrait être content. Je veux laisser une image apaisée », avoue Line Renaud à la fin de sa vie

Dans l’interview publiée cette semaine, Line Renaud a également évoqué sa propre relation en fin de vie. « Dans mon lit avec mon chien Pirate à côté de moi… s’il est encore en vie ! Je vais le caresser, je lui demanderai de s’approcher de moi et il s’approchera. Je serai entouré de tous mes proches, avec qui je parlerai.

Pour l’actrice, il est hors de question de subir un traumatisme et de le faire vivre pour ses proches, elle qui a vu certains d’entre eux mourir « dans des douleurs atroces ».

« J’aime les gens, je n’aime pas voir les gens souffrir. C’est insupportable, c’est pour ça que je vais me battre », a-t-elle déclaré à la radio. Quitte à être dans l’illégalité : « Si la souffrance arrive, je contournerai la loi ! C’est décidé : sans la loi, je mourrai en résistant ».

En attendant de le découvrir dans cette production télé qui lui tient à cœur, Line Renaud déclare toute sa joie de vivre. « J’aime la vie et elle me la rend. […] Et je n’ai pas l’intention de tirer ma révérence de sitôt ! “.

En septembre dernier, le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) a accepté la possibilité d’une aide « active » à mourir, très encadrée, en France.

Ratez l’article
Le Monde Meilleur
Laissez Votre Commentaire

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!:

« Tout le monde devrait être content. Je veux laisser une image apaisée », avoue Line Renaud à la fin de sa vie
William a toujours voulu avoir trois enfants, mais tout a changé après un incident: une histoire à lire